Echos du Conseil communal

Le préavis du Centre aquatique étant désormais connu depuis juin 2019, c’est logiquement que le projet de décision Philippe Laurent et consorts, déposé neuf mois plus tôt, devient caduque.
 
Néanmoins, nous avons envie de penser que la Municipalité a grâce à lui comparé plusieurs alternatives au complexe pharaonique 🏺 prévu.
 
La commission qui s’est penchée sur le projet de décision a posé de nombreuses questions qui devront obligatoirement trouver des réponses avant que les Conseillers, et peut-être tous les Morgiens, puissent un jour se prononcer sur le Centre aquatique. En voici quelques-une :
 
1. Pourquoi le bassin moyen à l’extérieur est-il éliminé 🚧 dans le projet, alors qu’il est très apprécié et fréquenté durant la saison estivale ?
 
2. Sur les 65 millions d’investissement du projet, 35 millions seront apportés par le partenaire privé 💰. Comment les communes comptent-elles garder le contrôle des décisions 👩‍⚖️ dans ce contexte ?
 
3. Quels sont les prix 👛 d’entrée prévus pour les différentes prestations ?
Il a été annoncé CHF 9.50 l’entrée pour un enfant et CHF 11.00 pour un adulte, pour la seule partie natation. Et pour les toboggans ? L’ espace bien-être 🧖‍♀️ ? Etc.
 
4. Quels sont les scénarios de repli en cas de faillite 💸, de retrait brutal de l’exploitant ou de perte d’exploitation 📉 ? Qui portera la charge ultérieure du Centre aquatique ?
 
5. Le projet de Centre aquatique est-il compatible avec la Stratégie énergétique 🌱 2035 de la Ville de Morges ?
 
 
Tous les documents :