Historique

1965

Suite à des bisbilles à répétition à l’intérieur du parti radical, tensions qui culminèrent avec la faiblesse de l’Exécutif morgien dans la lutte de la Ville contre la traversée de l’autoroute, quelques personnalités décidèrent de créer un nouveau mouvement.

Les résultats aux élections communales de novembre de la même année furent réjouissants : 23 Conseillers communaux (sur 90 à l’époque) et 2 Municipaux.

1967 – 1973

Syndicature de Luc-Etienne Matile, Entente Morgienne.

1989 – 2011

Le nombre de conseillers communaux au sein de l’Entente Morgienne varie selon les législatures entre 14 et 18 élus.

2011

L’Entente Morgienne obtient 11 sièges au Conseil communal. Elle n’est plus représentée à l’Exécutif.

2016

L’Entente Morgienne, alliée aux Vert’libéraux, obtient 10 sièges au Conseil communal pour la législature 2016-2021.